Un certain Charles Spencer Chaplin

Un certain Charles Spencer Chaplin – mercredi 1er mars à 20h45 [théâtre]

tarif A, jeune 15 €

 

 

Une fresque théâtrale passionnante

On ne présente plus Charlot, personnage majeur du XXème siècle. Daniel Colas retrace avec finesse l’extraordinaire épopée de l’homme derrière le masque, Charles Spencer Chaplin. De l’ingénieux artiste de cabaret, fêté puis rejeté par l’Amérique réactionnaire, à l’homme engagé et victime du McCarthysme, Chaplin c’est une carrière de 65 ans et plus de 80 films ! Maxime d’Aboville, Molière du meilleur comédien en 2015, ne joue pas à Charlot, il l’incarne. Tour à tour drôle ou grave, ce spectacle est une belle réflexion sur la liberté individuelle, l’humanisme et la tolérance.

Réserver en ligne

Atelier Théâtre Actuel. Un spectacle du Théâtre Montparnasse.

 

La presse en parle

Le pari fou de cette pièce ? Raconter la vie de Chaplin en deux heures ! En une vingtaine de tableaux, sur un plateau épuré où chaque élément de décor et chaque effet de lumière prennent tout leur sens, on replonge avec bonheur dans la vie de ce génie. Un spectacle, à mi-chemin entre théâtre et cinéma, porté par des comédiens remarquables et dominé par la composition habitée de Maxime d’Aboville.

En racontant sur scène la vie d’ « Un certain Charles Spencer Chaplin », Daniel Colas nous confronte aux démons de notre temps : rejet du migrant –même s’il s’agit d’un artiste génial– , montée du nationalisme, de l’antisémitisme et du racisme en général, paranoïa politique, doublée de puritanisme. (…) Maxime d’Aboville, jeune comédien surdoué (…) Daniel Colas dirige avec doigté tout son petit monde. Il orchestre un va et vient rythmé entre le jeu des acteurs et les images d’archives projetées. Les Echos

  • écriture et mise en scène : Daniel Colas
  • collaboration artistique : Coralie Audret
  • assistante mise en scène : Victoire Berger-Perrin
  • avec Maxime d’Aboville, Linda Hardy, Benjamin Boyer, Xavier Lafitte, Adrien Melin, Coralie Audret, Alexandra Ansidei, Thibault Sauvaige, Yann Couturier
  • musique : Sylvain Meyniac
  • décor : Jean Haas assisté de Juliette Azémar
  • lumières : Franck Thevenon
  • costumes : Jean-Daniel Vuillermoz assisté de Michèle Pezzin
  • vidéo : Olivier Bémer
  • chorégraphie : Cécile Bon